Bribes turques. 12

Istanbul, décembre 2015

Dans 15 minutes j’ai rendez-vous. […]

J’ai besoin d’écrire un peu, de me vider la tête. Je dois être un peu fatiguée parce que je me sens irritable, triste, nostalgique.
J’avais un besoin important de café ce matin.
Il fait froid.  J’aime ça, on se couvre, on s’habille. Et l’air, a l’air plus propre. Mais ce n’est qu’une impression.
Ca me rappelle La Fouly. Toute cette neige, ces montagnes imposantes, ces sapins croulants sous le poids de la neige, l’air pur, qui me paraît si lointain. Et maintenant je pleure en pensant à chez moi.
Mais il n’y a pas lieu de faire des comparaisons. Il y a des endroits sympas ici aussi.
On a vite fait de prendre des habitudes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s