Gutknecht VS Bibliothèques universitaires suisses

Image à la une: Bibliothèque de l’institut de droit de l’Université de Zurich par Santiago Calatrava

Vous le savez peut-être déjà via de nombreux canaux, Christian Gutknecht, est en train de recourir auprès de la chambre administrative de la Cour de justice de Genève contre le refus de l’Université de Genève de divulguer les montants payés pour les licences Elsevier, Springer et Wiley.

Pour plus de transparence, en avant toute!

Ce cas est un superbe exemple de mobilisation de la communauté des internautes militants pour plus de transparence. C. Gutknecht présente en effet son projet sur la plateforme de crowdfunding WeMakeIt qui comme son nom l’indique, permet de rassembler des fonds pour des projets importants. Il doit en effet rassembler 5000 CHF pour ce recours.

Mais la démarche était à la base beaucoup plus large: il a contacté toutes les universités suisses pour connaître les montants alloués à l’achat de licences pour les périodiques scientifiques et il a reçu une réponse spontanée de la part de l’Université du Tessin uniquement. Toutes les autres ont argué que la divulgation de ces données iraient à l’encontre des clauses de confidentialités stipulées dans les contrats. L’argument qui semble plausible au départ a en fait été démenti par l’association suisse PRIVATIM qui rassemble les préposés à la Transparence des cantons suisses. Lire la recommandation du  Préposé cantonal à la protection des données et à la transparence de la République et Canton de Genève.

Découvrez aussi :

Pas bon pour l’image des bibliothèques tout ça…

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s